WarGames - Affiche

WarGames est un film réalisé par John Badham (Tonnerre de Feu – Short Circuit), sorti dans les salles françaises en décembre 1983.

WarGames

L’histoire :

David Lightman (Matthew Broderick – Ladyhawke – La folle journée de Ferris Bueller) est un ados de 17 ans passionné d’informatique, qui s’amuse à pirater son lycée afin de pirater ses notes et celle de son amie Jennifer K. Mack (Ally Sheedy – The Breakfast Club – Short Circuit). En voulant pirater Protovision, une société qui vient de sortir de nouveau jeux vidéos, il accède à un autre ordinateur qui lui propose, entre les échecs et le poker, des jeux comme Guerre Thermonucléaire Mondiale, curieux, David va tester ce dernier jeu. Dans le centre de commandement du NORAD, c’est la panique à la vue de l’approche de 8 missiles Russes, oui, nous sommes en pleine guerre froide, mais heureusement, ils se rendent compte à temps qu’il s’agit d’une simulation et évite l’envoie de missiles de riposte. David est en fait entré dans l’ordinateur du NORAD, le WOPR, un cerveau électronique créé par le professeur Stephen W. Falken (John Wood – Jumping Jack Flash), qui remplace l’homme, jugé trop émotionnel, dans la décision de lancement de missile. Arrêté par le FBI est emmené au centre de commandement du NORAD, dans Cheyenne Moutain, dirigé par le Général J. Beringer (Barry Corbin – Honkytonk Man – Bienvenue au Canada) et assisté par le professeur John McKittrick (Dabney Coleman – Tootsie – L’homme à la chaussure rouge), où David se rend compte que le WOPR continuera sa partie jusqu’à la fin. La troisième guerre mondiale va-t-elle commencer à cause d’un simple jeu ?

WarGamesWarGames

Un peu plus sur le film :

– Pour interpréter le rôle du professeur Stephen W. Falkene, John Lennon fût envisagé à l’origine, avant d’être confié à John Wood.
– Le nom de l’ordinateur WOPR, qui se prononce Whopper, est le même que le célèbre hamburger de Burger King, mais ce nom n’est pas choisi au hasard, sachez que le vrai ordinateur du NORAD dans les années 70, s’appelait BURGR (Burger). Cet ordinateur est appelé tout au long du film Joshua par David, qui est le mot de passe de la BackDoor (entré cachée) de l’ordinateur mise par le créateur et donnée en l’hommage de son fils qui est mort.
– Pour créer le Centre de commandement du NORAD, un budget exceptionnel pour l’époque d’un million de dollars fût utilisé et beaucoup d’imagination, car l’équipe du film n’a pas pu avoir accès au vrai NORAD. Selon John Badham, le vrai centre du NORAD qu’il a pu voir par la suite, n’est pas aussi sophistiqué que celui construit pour le film.
– Pour créer l’ordinateur de David, Steve Grumette (responsable des effets spéciaux), à fait appel a un vrai lycéen hacker qui lui a montré comment accéder à l’ordinateur du lycée et modifier les notes. L’installation de David est un IMSAI 8080 avec un double lecteur de disque souple 8″ FDC2-2, un moniteur Zenith 12″ et pour modem, un coupleur acoustique. Afin que Matthew Broderick ne paraisse pas complètement désorienté devant un ordinateur lors du tournage, la production lui a fait livrer chez lui, deux mois avant le début du tournage, deux ordinateurs de l’époque, le Galaga et le Galaxian. Steve avait mis en place un logiciel qui affichait la bonne image sur l’écran quelle que soit la touche que Matthew appuyait.
– Le scénario du film fût écrit par Lawrence Lasker et Walter Parkes que l’on connait aussi pour le film Les Experts de 1993.
– En 2008, une suite du film est sortie directement en DVD sous le nom de WarGames 2 : The Dead Code. Une rumeur cours selon laquelle Léonardo Dicaprio (Titanic – l’Homme au masque de fer) voudrait réaliser un remake du film.

WarGamesWarGames

Vidéos :

La bande annonce du film (VO) :

La bande Annonce de Wargames 2 :


1 Commentaire

Par SupapandaNo Gravatar le 21 janvier 2010

Film exceptionnel et culte pour beaucoup!!
Merci m’sieur d’avoir ravivé la flamme de notre jeunesse 🙂

Comments RSS TrackBack Identifier URI

Leave a comment