Astro
Lundi Sagas Publicitaires
3 Commentaires

[la page de pub] Prosper

« Prosper Yopla Boum c’est le roi du pain d’épices », ce sont des ours qui chantaient ce refrain en 1980 et j’avoue que je ne souvenais pas du tout de la pub du point de vue visuelle, mais la chanson, elle, est resté en mémoire :

 

Et en 1994, Prosper est partenaire du Club Dorothée avec le slogan : « Prosper, le Copain d’Épices » :

Astro
Lundi Sagas Publicitaires
1 Commentaire

[la page de pub] Malabar

Ah Malabar et sa célèbre accroche publicitaire : « Quand y’en a marre y’a Malabar », en 1978, c’était le héros blond à la coupe si particulière qui nous parlait de notre chewing-gum dans un dessin animé et LA Bulle Malabar avais déjà une place de choix : Lire la suite

Astro
Mercredi Dessins Animés
Pas de commentaires

[Dessin Animé] Bouba

Bouba (Seaton dôbutsuki : Kuma no ko Jacky) est un dessin animé japonais, créé d’après le personnage du livre de Ernest THOMPSON SETON : « Monarch, le gros ours de Tallac« , diffusé pour la première fois en France le 21 décembre 1981 sur FR3 et comporte 26 épisodes de 26 minutes.

L’histoire :

Amandine est un ours redouté dans la région, mais c’est aussi une maman, celle de deux petits oursons. Un jour, Daklahoma, un indien vivant avec son fils Moy dans une cabane appartenant à Mr Forestier, un riche exploitant, tue accidentellement Amandine. Moy, décide de prendre sous son aile les deux orphelins qu’il baptisera Bouba et Frisquette. Moy et Bouba deviennent inséparables, Joy, la fille de Mr Forestier et amie de Moy, devient elle la grande amie de Frisquette.
Mais Bonami, un chasseur, c’est juré d’avoir la peau de Bouba et Frisquette, de drôles d’aventures les attendent.

Un peu plus sur le dessin animé :

– Les doublages français furent réalisés pour Bouba par Francette VERNILLAT (Gigi Tom SAWYER), pour Frisquette et Amandine par Jane VAL (Vénusia dans Goldorak – Nellie OLESON dans La petite maison dans la prairie), Daklahoma par Daniel GALL (Actarus dans Goldorak), Mr Forestier par Georges ATLAS (Docteur GANG dans l’Inspecteur Gadget – Philip Banks dans le Prince de Bel Air – Taz), Moy par Arlette THOMAS (Caliméro Titi dans Titi et Grosminet) et Joy par Amélie MORIN (Laura dans le Collège Fou Fou FouLucie dans les Minipouss – Mimicracra).
– Le générique fût interprété par Chantal GOYA.
– Pour sa diffusion sur France5, le dessin animé a entièrement redoublé.

Vidéos :

Lire la suite

Astro
Lundi Sagas Publicitaires
3 Commentaires

[la page de pub] Mentos

Avant d’être « Le déclic fraicheur » et de permettre de se sortir des mauvaises situations grâce à ces bonbons, on nous souhaitais un « Happy Mentos to you » , puis Mentos devint « les bonbons en petit rouleausse » dans une pub animé très joyosse en 1982, puis cet air entêtant est arrivé à nos oreilles en 1992 :

Peu importe c’qui arrive quand on a la fraicheur,
avec Mentos frais et plein de vie.
La vie est très relax on est bien dans sa tête,
avec Mentos frais et plein de vie.
Ça va très fort, Fraicheur Mentos,
ça va très fort, Mentos frais et plein de vie.
Mentos, le déclic fraicheur !
Lire la suite

Astro
Articles, Restons jeunes
Pas de commentaires

[Jeux de société] Mattel

On a tous joué une fois à Uno, au Scrabble, au Pictonary, avec des Hot Wheels ou des Barbies. C’est lors d’une soirée organisée par la Mattel, que j’ai découvert leurs nouveaux jeux de société. Maintenant à moi de vous les faire découvrir, pour vous ou comme idée pour Noël :

Pictionary Man :

Allez, on oublie le plateau, le dé et même les feuilles pour dessiner, on prend le feutre, la boite rectangulaire, la ronde et le Pictionary Man et on s’en sert comme support pour dessiner. Dessiner quoi ? Il suffit d’appuyer sous Pictionary Man pour le savoir.

L’avis d’Astro :

Très amusant comme nouvelle façon de jouer et encore plus difficile de faire deviner des mots comme celui que j’ai eu : Massacre, mais la difficulté rend le jeu plus prenant et intéressant.

La publicité US :

Uno Extrème :

Gardez en tête l’ancien jeux, mais rajouter au centre de la table une machine qui tirera les cartes à votre place, mais au lieu d’en tirer une seul, la machine peut vous en donner entre aucune et 8, à ban là ça se complique, surtout si on rajoute des cartes pour appuyer sur le bouton éjecteur.

L’avis d’Astro :

Cette nouvelle version rajoute du piquant dans votre partie et aussi beaucoup de temps en plus, car il est plus facile de se retrouver avec une vingtaine de carte en main si le sort s’acharne sur nous. Très sympa pour changer des parties habituelles de Uno.


Uno Wizz :

Au centre de la table une roue avec les cartes dessus, la partie commence normalement avec 7 cartes, mais si vous jouez une carte Wizz, le joueur suivant doit tourner la roue. Sur la roue il y a du bon et du mauvais, comme :
– montrer ses cartes à ses adversaires,
– piocher jusqu’à avoir une carte rouge, la même chose avec une carte bleue,
– bataille Uno (chacun pose sa plus forte carte, la plus forte est remise dans la pioche, s »il y a égalité on pose la deuxième meilleure carte et on remet le tas le plus fort dans la pioche… etc…),
– reposer toutes ses cartes d’une couleur de son choix,
– reposer toutes les cartes d’un même numéro,
– Uno Wizz, le premier à crier ce mot repose la carte de son choix dans la pioche,
– Presqu’Uno, vous reposez dans la pioche toutes vos cartes sauf deux,
– Fait tourner les jeux : comme dans la règle du 0-7 avec le 0, on fait passer dans le sens du jeu son paquet de cartes au joueur suivant.

L’avis d’Astro :

Aillant le jeu à la maison, j’ai déjà eu le temps d’y rejouer et la roue rajoute du piquant à la partie, elle peut être super courte avec un presqu’Uno dès le début où super longue quand on doit tirer une 20aine de carte avant d’avoir une bleue ou une rouge. La partie en deviens plus qu’aléatoire et ce n’est pas pour me déplaire.


Blokus Trigon :

Un jeu de stratégie à jouer de 2 à 4 joueurs. Le but, placer le plus de pièce possible sur le plateau et tout faire pour empêcher vos adversaires de poser ses pièces. Les pièces sont des formes constituées de plusieurs petits triangles, la contrainte, votre pièce doit en toucher une de vos pièces, mais pas toucher un côté, seulement une pointe.

L’avis d’Astro :

Cela semble plutôt simple au premier abord, mais quand on commence la partie, on se fait rapidement bloquer dans un coin afin de ne plus pouvoir poser de pièces. Le plus important dans ce jeu, c’est de placer les plus grosses pièces en premier, mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Moi, j’ai adoré, enfin après 3 parties et 3 victoires, j’avais envie d’adversaire plus impressionnant, je pense que je vais me le prendre pour affronter mes amis.


Scrabble délire :

Scrabble tout le monde connait, mais rajoutez des cases délires vous obligeant à tirer une carte et la partie s’en trouve complètement bouleversée. Par exemple, vous pouvez avoir des cartes comme : retourner n’importe laquelle de vos lettres et servez vous comme un joker, un joker vaux 5 points (combinez ces deux cartes est plutôt pas mal), vous pouvez mettre un nom propre, vous pouvez poser votre mot n’importe où sur le plateau, formez un mot à l’envers, …

L’avis d’Astro :

Plutôt sympathique pour sortir du jeu traditionnel, combinez les cartes entre elles et vous pouvez même avec des tirages pourris et des mots de 4/5 lettres gagner la partie. Moi qui suis assez fan de ce jeu, j’avoue avoir bien aimé cette nouvelle version rajoutant de la tactique au jeu et de la folie.


Apples to apples :

Un juge distribue 7 cartes rouges à chaque joueur, sur ces cartes, des noms, des lieux, des évènements, des actions, …., puis le juge retourne une carte verte, le thème, vous devez choisir parmi vos cartes, celle qui pour vous représente le mieux possible le thème. Par Exemple : Froid, si vous mettez glacier vous avez toutes les chances de gagner, mais si vous mettez Schwarzenegger, vous n’avez pas forcément perdu. Je m’explique, le juge prend les cartes et demande des explications pour les cartes pour lesquelles il ne comprend pas le rapport avec le thème, comme Schwarzenegger et demande à celui qui l’a posé sur la table son explication, du genre : « Ben il a joué le personnage de Mister Freeze dans Batman, mister Freeze quoi, en plus ça rappel la barre glacée qu’on mangeait quand on était petit petit !!!. Là le juge aime l’explication et demande au joueur qui a mis glacier pourquoi son glacier serait meilleur que mister Freeze ? « … ».
En gros, le but du jeu est de convaincre le juge que son choix, même s’il est farfelue est le meilleur.

L’avis d’Astro :

Très très marrant, le jeu avec seulement le tirage et la pose de carte aurait été peu intéressant, mais avec la phase de plaidoirie pour sa carte, on arrive à partir dans des délires bien drôles.

Vidéo :

Lire la suite